Maillage

La couverture optimale des réseaux

Auteur : Asterop
Date de publication : 20 février 2020
Temps de lecture : 3 min 30
Le maillage fait référence à la manière dont un réseau de points de vente est réparti sur un territoire donné. Une démarche d’optimisation du maillage permet, avec ses deux niveaux de lecture : macro et micro, de fournir des outils permettant de développer ou d’optimiser son réseau.

Découvrez les principaux usages du maillage optimal :

1 – Pour les réseaux en cours d’expansion, l’analyse du maillage optimal permet de disposer d’un plan de développement à court, moyen, long terme.

L’objectif est d’identifier les priorités de développement et de fournir des feuilles de route optimisées aux équipes en charge de la prospection foncière ou immobilière sur le terrain.

Ce type d’analyse doit permettre de répondre aux problématiques suivantes :

  • Quelle est la taille critique de mon réseau ? En termes de nombre de points de vente et/ou en m2, une analyse réalisée à un niveau »macro » (idéalement zone de vie ou bassin de consommation) ayant pour but de définir le nombre maximum de m2 ou de points de vente soutenables.
  • Quel est mon environnement le plus favorable ? Une analyse réalisée à un niveau « micro » (idéalement à l’IRIS voire à un niveau encore plus fin pour les zones urbaines le K#IRIS) ayant pour objectif de construire un score pour classer les IRIS ou K#IRIS selon l’intérêt de leur environnement.
  • Quelles sont mes zones prioritaires à développer ? Une sélection automatique des IRIS les plus favorables en respectant des contraintes de distance entre eux.

2 – Pour les réseaux déjà existants, l’analyse du maillage optimal répond à deux besoins :

  • Comment optimiser mon réseau existant ? Cela nécessite de disposer d’une analyse objective de chaque site, c’est-à-dire de classer ses points de vente en fonction du potentiel de sa zone.
  • Quelles seraient mes nouvelles opportunités de développement ?

La méthode utilisée consiste à construire un score représentatif, de l’intérêt ou du risque de la zone de chalandise du point de vente.

Selon les résultats obtenus, différentes actions sont envisagées :

Attention ! Le défaut de performance d’un point de vente n’est pas obligatoirement lié à son environnement. Mais tout l’intérêt de ce type d’analyse réside dans le fait d’éliminer les éventuelles causes externes de non-performance pour ensuite se focaliser sur les causes internes.

Une fois les pistes d’optimisation du réseau existant identifiées, il reste à identifier les éventuelles opportunités de développement. À ce stade, il s’agit d’utiliser le même type de démarche que celle citée précédemment pour la construction d’un plan de développement.


Leader de l’optimisation des réseaux de points de vente, Asterop crée des solutions personnalisées et propose des données de qualité pour fiabiliser vos décisions d’implantation et de ciblage.

Intéressé ? Nos équipes commerciales répondent à vos questions

Pour aller plus loin...

Analyzer Online, le making of

Les années 2010 ont vu apparaître les smartphones, les tablettes numériques et la généralisation du "Cloud Computing"...

[Partie 1] Recensement Permanent, Une matière brute à révéler

Depuis 2004, l'INSEE a mis en place le Recensement Permanent...

Base de données FINESS : Le répertoire des établissements santé en France

La base de données FINESS répertorie l'ensemble des établissements...